Publicité

RPS-Prévention-groupe projet-Crédit AMATHIEU/Fotolia.com

Risques psychosociaux
n°2 – Constituer un groupe projet pluridisciplinaire

Une démarche de prévention des RPS (risques psychosociaux) bien menée contribue à l’amélioration du climat social dans l’entreprise. Pour cela, la constitution du groupe projet est une étape-clé car c’est lui qui va piloter la démarche dans le temps.

Qui doit mener la démarche de prévention ?

L’analyse des indicateurs RPS (risques psychosociaux) a montré la présence de RPS dans votre entreprise (cf. article n° 1, Mettre en place les indicateurs). Vous souhaitez vous engager dans une démarche de prévention. Pour que celle-ci soit réussie, qui doit la mener ? La réponse de l’INRS est très claire. Il faut constituer un groupe projet pluridisciplinaire composé de :

  • membre de la direction, par exemple DRH, directeur HSE, directeur ;
  • membres du CHSCT ;
  • animateur sécurité.
  • médecin du travail et/ou infirmière ;
  • salariés volontaires représentant les différents services de l’entreprise ;
  • assistante sociale, s’il y en a une.

Pourquoi ? Parce que si la démarche est menée par un seul type d’acteurs, que ce soit la médecine du travail, les membres du CHSCT ou les Ressources humaines, les autres acteurs peuvent la juger partiale et la contester. Alors que si la démarche est menée en groupe projet pluridisciplinaire, il s’agit d’une co-construction dans laquelle chacun apporte ses idées, propositions, remontées terrain.

Quelles sont les missions du groupe projet ?

Les quatre missions du groupe projet sont les suivantes :

  • piloter la démarche de prévention des RPS (diagnostic, plan d’actions) ;
  • informer et conseiller la direction (le groupe projet n’est pas décideur) ;
  • informer l’ensemble des salariés sur l’avancement du projet, les r…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-03-20T10:15:27+00:0028/02/2019|Mots-clés : , |