Publicité
La gestion des bâtiments est désormais assurée par des outils digitaux. (Crédit photo TMLsPhotoG _ AdobeStock_272640361).

Gestion des bâtiments : les outils de prévention se digitalisent

Dématérialisation des documents. Le secteur de la sécurité n’échappe pas à l’ère de la digitalisation. En matière de réglementation de gestion des bâtiments, les registres papiers cèdent eux aussi la place au numérique. La preuve avec les témoignages de deux concepteurs de solutions digitales et quatre utilisateurs de ces solutions, qui se font de plus en plus nombreux.

Article extrait du n° 575 de Face au Risque : « Incendie, le contrat de maintenance » (septembre 2021).

2003, lancement d’une première solution digitale

Si le passage au digital se veut aujourd’hui inéluctable, son adoubement n’a pas toujours été limpide dans le monde de la sécurité. Preuve en est avec le cas de VigiRisk, solution pionnière sur le marché de la prévention digitale, qui n’a pas connu un succès fulgurant à ses débuts en 2003.

Fondateur de cette solution avec deux autres collaborateurs, Richard Rablat revient sur les raisons qui ont poussé cette petite équipe à franchir le cap du numérique dès 2003.

« À l’origine, le constat est que les commissions de sécurité sont compliquées pour certains exploitants. On parlait “administratif” et “secrétariat”, mais pas “prévention”. On voulait aider l’exploitant à préparer sa commission de sécurité, à tenir un registre de sécurité en partant d’un registre traditionnel mais en le mettant sur internet », nous précise l’intéressé.

La loi du 13 mars 2000 « portant adaptation du droit de la preuve aux technologies de l’information et relative à la signature électronique » sera un tournant pour VigiRisk.

« Nous avons profité de la modification de la signature et de l’archivage électronique pour dématérialiser le registre, reconnaît notre interlocuteur. Mais…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !