Publicité
Dossiers accumulés sur un bureau : un burn-out en germe ? - Crédit : AdobesStock-msconceptfoto

Facteurs de risques et
troubles psychosociaux

La loi de modernisation sociale de 2002 a consacré la prise en compte des risques psychosociaux (RPS) au même titre que les autres risques professionnels. Prenant leur origine dans l’organisation du travail, les RPS résultent de la combinaison de dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l’activité. Un certain nombre de notions nécessitent d’être définies afin de faciliter leur analyse.

Risques psychosociaux

La définition des risques psychosociaux, extraite du rapport Gollac-Bodier de 2011 (« Mesurer les facteurs psychosociaux de risque au travail pour les maîtriser »), fait toujours référence  : « Risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. » Ce rapport s’est attaché à faire la synthèse des études sur les risques psychosociaux en France et à l’étranger. Il a servi de référence pour la mise en place des politiques de prévention sur le sujet.

Le ministère du Travail, sur son site, produit une définition très proche, tout en étant plus explicite : il s’agit des risques pour la santé « dont les déterminants sont à rechercher à la fois dans les conditions d’emploi, les facteurs liés à l’organisation du travail et aux relations de travail et qui peuvent interagir avec le fonctionnement mental des individus ».

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

CHOISISSEZ
VOTRE FORMULE !

Besoin d’informations supplémentaires sur les abonnements ? Contactez-nous !