Publicité
Data-Governance-Act-pour-le-partage-des-données-Crédit: dmutrojarmolinua-AdobeStock

Big data : l’Europe jette les bases d’un marché unique

La stratégie européenne en matière numérique prévoit de se faire une place de choix dans la gouvernance mondiale des données. Placé pour le moment sous leadership américain et chinois, le big data pourrait être encadré en Europe par de nouveaux textes, créant un marché unique de la donnée.

L’éveil de l’UE en matière de numérique

Le XIXe siècle a été le siècle du charbon, le XXe celui du pétrole et le XXIe est définitivement celui du numérique : sans données pas de prospérité, pas de développement.

Et nombreux sont ceux qui s’inquiètent de la mainmise des Gafam et autres groupes émergents, comme Alibaba ou TikTok, sur le big data et, partant, sur notre économie et notre démocratie.

L’Union européenne a pris conscience de l’importance et des dangers du numérique depuis plusieurs années.

On peut citer le trop fameux RGPD ou la directive sur le secret des affaires, tous deux datant de 2016. Ou plus récemment le règlement (UE) 2018/1807 du 14 novembre 2018 établissant un cadre applicable au libre flux des données à caractère non personnel dans l’Union européenne.

On peut aussi citer la directive concernant les données ouvertes et la réutilisation des informations du secteur public datant de 2013, amendée à plusieurs reprises.

Une stratégie dorénavant plus musclée

Mais sous l’influence de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et de Thierry Breton, commissaire européen chargé entre autres du numérique, une stratégie européenne de la donnée a été lancée fin 2020.

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !