Publicité
Stéphane Volant, président du CDSE - DR

Interview Stéphane Volant. « Le directeur sécurité, un collaborateur proche du dirigeant »

Fondé le 13 juin 1995, le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE) a passé le cap des 25 ans en 2020. Nous avons interrogé Stéphane Volant, réélu à la présidence en septembre, pour faire le point sur l’activité du Club dans ce contexte troublé.

Après plus de neuf mois de crise sanitaire, quel est l’état d’esprit au sein du CDSE ?

Stéphane Volant. Du point de vue des membres du CDSE, ce confinement a été une excellente occasion de resserrer leurs relations. Nous avons multiplié les réunions en présentiel ou à distance au cours desquelles nos membres ont échangé en toute franchise et toute discrétion autour de leurs préoccupations. Nous avons ainsi démontré que nos 150 membres, directeurs sécurité – sûreté des entreprises du CAC 40 et du SBF 120 dont la plupart étaient aussi momentanément directeur de la salle de crise COVID de leur entreprise, pouvaient échanger en confiance et en temps réel entre eux grâce à l’application cryptée Citadel, dans un groupe de discussion en forme de salle de crise virtuelle dédiée à la COVID-19.

A l’intérieur de leur entreprise, les directeurs de la sécurité ont ainsi montré leur caractère indispensable, à la fois sur leur propre champ de responsabilité, sur des thèmes comme les approvisionnements ou la présence de personnels à l’étranger, mais aussi sur le plan de la gestion de la crise, de la continuité et de la reprise d’activité. Indispensable, transverse et professionnel, le directeur de la sécurité est alors apparu comme l’un des collaborateurs les plus proches du dirigeant de l’entreprise.

Dans cette période, le CDSE en tant qu…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !