Publicité

Couv 540 FAR mars 2018 Sécurité - Sûreté v2

« Sécurité – Sûreté : l’union sacrée »… un an après, où en est-on ?

Il y a un an, Face au Risque lançait auprès de ses fidèles lecteurs une consultation qui avait pour thème
« Sécurité – Sûreté : l’union sacrée ? ».
En ce mois de mai 2019, le débat est de nouveau sur la table. La question reste toutefois de savoir si les positions ont évolué en l’espace de douze mois.

Dans le numéro 540 daté du mois de mars 2018, Face au Risque invitait ses lecteurs à se prononcer sur le rapprochement et la polyvalence nécessaire pour la gestion de la sécurité incendie et de la sûreté dans les entreprises.

Un plébiscite pour une alliance sécurité – sûreté

Deux principaux courants de pensées se faisaient ainsi face. Pour certains, la spécialisation dans un domaine spécifique prévalait afin de garantir une efficacité maximale lors de chaque intervention. De fait, la sécurité et la sûreté devaient rester deux domaines de gestion et d’intervention bien distincts.

Pour d’autres, il était au contraire nécessaire de miser sur une polyvalence des effectifs. Outre l’argument d’une alliance inéluctable à court terme, certaines personnes interrogées n’avaient pas manqué de souligner que – dans les faits – cette « union sacrée » s’opérait déjà au sein d’un nombre conséquent d’entreprises.

Dès 2016, le « Baromètre de la fonction sécurité », réalisé par CNPP et Face au Risque, mettait en évidence cette tendance. 47 % des sondés assuraient ainsi gérer « à la fois de l’incendie et de la sûreté ».

À travers un sondage réalisé sur Twitter au mois de février 2018, vous étiez par ailleurs 67 % à défendre l’idée d’une union nécessaire entre sécurité incendie et sûreté. Le tout pour 27 % d’avis défavorables et 6 % d’indécis.

« Le clivage sécurité – sûreté est un combat d’arrière-garde », justifiait notamment en ce sens – dans notre numéro de mars 2018 – Éric Davoine, responsable sécurité d’un grand groupe et président du chapitre français d’Asis (association rassemblant des professionnels de la sécurité et de la sûreté).

Interaction et invitation aux « Rencontres CNPP & Face au Risque » du 26 juin 2019

Un an après cette grande consultation, et à un mois des Rencontres CNPP & Face au Risque sur ce même thème, question reste désormais de savoir qu’elle est la position de nos lecteurs sur la potentielle « union sacrée » entre les domaines de la sécurité et de la sûreté.

Il paraît qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis… Au-delà de cette expression, ces douze derniers mois ont-ils fait évoluer votre jugement sur ce thème ? Ou au contraire, vous ont-ils permis de renforcer vos convictions de mars 2018 ?

Vous pouvez échanger en faisant part de votre avis et de vos arguments sur le thème « Sécurité – Sûreté : l’union sacrée ? » sur nos comptes Twitter et LinkedIn.

Vous pouvez par ailleurs obtenir votre invitation aux « Rencontres CNPP & Face au Risque », du mercredi 26 juin 2019,  en vous inscrivant gratuitement via le lien suivant : cliquez-ici !

Eitel Mabouong

Eitel Mabouong

Journaliste

Par |2019-05-07T09:53:35+00:0007/05/2019|Mots-clés : , , , |