Publicité

extincteurs Photo D.K./Face au Risque

Manipulation des extincteurs :
quelles sont les obligations de formation?

L’article R.4227-28 du code du travail impose de manière générale à l’employeur de prendre « les mesures nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l’intérêt du sauvetage des travailleurs ».

L’article R.4227-29 identifie les extincteurs comme moyens de premiers secours obligatoires. Les articles R.4227-37 et R.4227 38 prévoient l’affichage, dans certains établissements1, d’une consigne de sécurité incendie qui doit indiquer :
« 2° Les personnes chargées de la mise en oeuvre du matériel d’extinction et de secours ; 8° Le devoir, pour toute personne apercevant un début d’incendie, de donner l’alarme et de mettre en oeuvre les moyens de premier secours, sans attendre l’arrivée des travailleurs spécialement désignés. »
L’article R.4227-39 impose une formation de l’ensemble du personnel. Il précise que la consigne de sécurité incendie doit prévoir des exercices, qui ont lieu au moins tous les six mois, au cours desquels le personnel apprend à :
– reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale ;
– localiser et utiliser les espaces d’attente sécurisés ou les espaces équivalents ;
– se servir des moyens de premier secours ;
– exécuter les diverses manoeuvres nécessaires.

Des exercices ciblés

De manière informelle et dans la pratique (non validée réglementairement), les organismes de formation considèrent généralement qu’il n’est pas nécessaire de réaliser, à chaque exercice semestriel, la totalité des items visés par l’article R.4227-39 (dont la manipulation des extincteurs). Dans un souci d’efficacité, il pourrait même, dans certains cas, être plus productif de se concentrer sur…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2018-11-23T19:00:04+00:0025/09/2018|Mots-clés : |