Publicité
Zero risque routier - OPPBTP

Vers zéro risque routier dans le BTP

L’OPPBTP lance sa nouvelle campagne « zéro risque routier dans le BTP » qui se tient du 9 mai au 17 juin 2022 et dont l’objectif est d’accompagner entreprises et salariés dans la prise en compte du risque routier professionnel.

Le risque routier, première cause de mortalité au travail en France

Selon les chiffres 2020 de la Direction générale du travail :

  • 49 828 personnes victimes d’un accident de la route lié au travail, soit 11% des accidents du travail total ;
  • dont 356 personnes tuées, soit 31% des accidents du travail mortels.

Ainsi, le risque routier professionnel est la première cause de mortalité au travail.

Nota. Le risque routier recouvre le risque trajet (domicile-travail et travail-lieu de restauration) et le risque mission (déplacements professionnels).

Et dans le BTP, c’est la deuxième cause de mortalité au travail

Selon les chiffres 2019 de la Cnam, le secteur du BTP (bâtiments et travaux publics), qui compte 8,8% des salariés en France, représente :

  • 7% des accidents de mission ;
  • et 6% des accidents de trajet.

Ce secteur a comptabilisé 51 accidents routiers mortels (12 en mission et 39 en trajet).

Le risque routier est la 2e cause d’accidents graves et/ou mortels dans le BTP, après les chutes de hauteur.

Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP, signale lors de la présentation de la campagne « Zéro risque routier dans le BTP » que « la sinistralité est très également répartie entre taille d’entreprises. En revanche, dans les accidents de trajet, il y a une sur-représentation des jeunes, y compris des apprentis ».

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !