Publicité
Agent de sécurité incendie et sûreté - crédit: Bluraz-AdobeStock

«Rapprocher sûreté et sécurité incendie»

Rodolphe Temple, président de l’Apsighe, Association pour la promotion de la sécurité dans les IGH et ERP, fait le point sur l’année qui s’achève concernant la sûreté et la sécurité incendie et nous parle des enjeux de 2022.

Rétrospective 2021

Avec l’arrivée du passe sanitaire et de la nécessité de son contrôle pour donner accès aux différents types d’ERP, y compris les types U sur le plan de la santé, l’année 2021 a été à son tour génératrice de nombreux changements.

On note tout d’abord une précarisation de la fonction d’agent de sécurité, certains étant embauchés et reconduits de quinzaine en quinzaine juste pour contrôler la validité du passe sanitaire. Alors que dans certains ERP, la mission est réalisée par des hôtesses, des agents administratifs ou des serveurs. Cela a créé une confusion des genres dans l’esprit des gens.

Rodolphe Temple - Apsighe

Prospective 2022

Côté enjeux, c’est plus simple. Il faudra faire reprendre aux équipes les automatismes perdus suite à l’inactivité totale ou partielle. Il faudra aussi modifier et adapter les consignes aux nouvelles contraintes. Et continuer le rapprochement entre sûreté et sécurité incendie. ;


Article extrait du n° 578 de Face au Risque : « L’univers des risques en 2021 – 2022 » (décembre 2021 – janvier 2022).

Gaëlle Carcaly
Journaliste

ARTICLES SUR LE MÊME THÈME