Publicité

L'agrepi se penche sur le numérique? Pascal Rayé, Jean-Charles Fernandez et Régis Cousin (photos

L’Agrépi se penche sur le numérique

 À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de vœux, l’Agrépi, l’association des spécialistes de la maîtrise et du management des risques issu(e)s d’une formation supérieure délivrée par CNPP, est revenue sur les risques de l’univers numérique. L’association, qui a fêté ses 50 ans en juin 2018, renouvelle son bureau en juin prochain.

Réunis à la Maison de l’Assurance, l’Agrépi et ses membres, les agrépistes, se penchaient, jeudi 24 janvier 2019, sur le risque numérique et la cybersécurité.

En introduction, Christophe Delcamp, directeur adjoint des assurance de biens et responsabilité à la FFA (Fédération française de l’assurance), a rappelé qu’il ne fallait pas baisser la garde. Certes le risque en entreprise a un peu été relayé au second plan parce que les résultats étaient bons. Mais ces résultats sont aussi liés aux actions de tous. Comme celles des membres d’associations comme l’Agrépi, expliquait-il en substance.

Comme pour lui faire écho, la publication le jour même du récapitulatif des indices “dommages entreprises”, pointait une hausse de près de 2,3 %.

Les indices composites utilisés dans la réévaluation de différents montants comme par exemple ceux figurant dans les contrats « risques d’entreprises » sont en effet mis à jour tous les trimestres par la Fédération française de l’assurance. “Il ne faut pas relâcher les efforts”, a rappelé Christophe Delcamp.

Prendre en compte le pan sécurité

Pascal Rayé, secrétaire général de l’Agrépi, présentait de son côté l’émergence des risques cybersécurité dans beaucoup d’entreprises. Des risques exacerbés par les objets connectés avec une ouverture de plus en plus aisée pour…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-04-19T11:34:49+00:0028/01/2019|Mots-clés : , , |