Publicité
Exercice simulant un scénario d’active shooter mené par l’armée américaine.

Les difficultés pour anticiper
le comportement des tireurs isolés

L’attaque au siège de YouTube a mis en lumière une nouvelle fois la difficulté d’anticiper le geste de tireurs isolés qui agissent de manière rapide et brutale.

Le 3 avril 2018, Nasim Najafi Aghdam, une youtubeuse de 39 ans, s’est rendue au siège social de YouTube, à San Bruno en Californie avec un pistolet 9 mm. Après avoir blessé quatre personnes, elle a finalement retourné l’arme contre elle. Si, dans les premiers instants, une attaque terroriste organisée contre le géant américain, filiale de Google, était redoutée, l’enquête a montré que l’auteur des faits était une « active shooter », une tireuse isolée, sans revendications politiques.
Depuis quelque temps, elle accusait YouTube de censurer volontairement ses vidéos et se disait victime de discrimination. La veille d

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

CHOISISSEZ
VOTRE FORMULE !

Besoin d’informations supplémentaires sur les abonnements ? Contactez-nous !