Publicité
Office workers working at Deadline. Angry boss shout at employees who fail to meet deadline - Crédit: Svetlanas01/AdobeStock

Les risques psychosociaux : mieux vaut les « éviter/évaluer » !

Les risques psychosociaux (RPS) doivent être pris en compte par l’employeur lorsqu’il établit sa politique de prévention des risques. Il doit, ainsi, éviter l’apparition de ce risque lorsqu’il prend une décision pour son entreprise. À défaut, sa responsabilité pourra être mise en jeu.

Définition de la notion

Il n’existe pas de définition réglementaire des RPS. Néanmoins, des définitions sont proposées par plusieurs instances officielles. En particulier, l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité), dans son dossier dédié au sujet (édition 2022) assimile les RPS « à des situations de travail où sont présents, combinés ou non » du stress, des violences internes commises dans l’entreprise par des salariés (harcèlement moral ou sexuel par exemple) et des violences externes commises sur des salariés par des personnes extérieures à l’entreprise (insultes, menaces, agressions, disputes notamment).

L’INRS propose de discerner six catégories de facteurs pouvant générer des RPS :

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

CHOISISSEZ
VOTRE FORMULE !

Besoin d’informations supplémentaires sur les abonnements ? Contactez-nous !