Publicité
Risque cyber - Baromètres des risques AGCS. Photo Syda Productions/AdobeStock

Quels risques les entreprises redoutent-elles le plus en 2023?

Les incidents cyber, les interruptions d’activités et la crise énergétique forment le podium des principaux risques en France, selon la 12e édition du Baromètre des risques d’Allianz publié le 17 janvier 2023.

Le Baromètre des risques d’Allianz est un classement annuel des risques d’entreprise, réalisé par Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), l’assureur des risques industriels du groupe Allianz, en collaboration avec d’autres entités du groupe. L’enquête analyse les réponses de 2 712 experts en gestion du risque (directeurs généraux, gestionnaires de risques, courtiers et assureurs) situés dans 94 pays et territoires. 97 experts ont répondu pour la France.

Top 10 des risques en France

Les incidents cyber, les interruptions d’activités et la crise énergétique forment le podium des principaux risques en France. Tout comme la crise énergétique, les évolutions macro-économiques (inflation, programme d’austérité…) ont fait leur entrée dans le top 10 des risques en France (4e position). Idem pour la pénurie de talents, à la 10e place.

Top 10 des risques en France - Baromètre des risques 2023 Allianz
Source: Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS). Les chiffres représentent un pourcentage de toutes les réponses pour ce pays. Participants : 97. Les chiffres ne totalisent pas 100% car trois risques pouvaient être sélectionnés.

La ‘‘permacrise’’ due aux conséquences de la pandémie et à l’impact économique et politique de la guerre en Ukraine (…) met à l’épreuve l’ensemble des entreprises.

Joachim Mueller, CEO d’AGCS

Top 10 des risques dans le monde

Dans le monde, les incidents cyber et l’interruption d’activité sont les principales préoccupations des entreprises pour la deuxième année consécutive. Cependant, les risques qui enregistrent la plus forte hausse dans le classement sont les évolutions macroéconomiques (de la 10e place à la 3e place) et l’impact de la crise énergétique (entrée à la 4e place).

Ces questions préoccupantes nécessitant une action immédiate des entreprises, cela explique la baisse des catastrophes naturelles et du changement climatique dans le classement mondial. Par ailleurs, les risques politiques et la violence font leur entrée à la 10e place, tandis que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée grimpe à la 8e place.

Top 10 des risques dans le monde - Baromètre des risques 2023 Allianz

« Permacrise »

« Les entreprises considèrent l’inflation, une récession imminente et la crise énergétique comme des menaces immédiates pour leurs activités. En Europe et aux États-Unis notamment, la ‘‘permacrise’’ due aux conséquences de la pandémie et à l’impact économique et politique de la guerre en Ukraine, est une source d’inquiétude. Elle met à l’épreuve l’ensemble des entreprises », a commenté Joachim Mueller, CEO d’AGCS.

La perspective d’une récession sera une autre source probable de perturbations en 2023. Elle pourrait entraîner des carences et des défaillances de fournisseurs. Selon Allianz Trade, les défaillances d’entreprises dans le monde pourraient augmenter sensiblement, à savoir de 19 %, pointe le Baromètre.

Résilience

« La bonne nouvelle, c’est qu’en tant qu’assureurs, nous constatons une amélioration continue de la résilience chez nombre de nos clients, grâce à la sécurisation des chaînes d’approvisionnement, à l’amélioration des plans de continuité d’activité et au renforcement des contrôles cyber. L’adoption des mesures nécessaires pour renforcer la résilience et réduire les risques fait désormais partie des priorités des entreprises, après les événements de ces dernières années », conclut Joachim Mueller, CEO d’AGCS.

Gaëlle Carcaly
Journaliste

ARTICLES SUR LE MÊME THÈME