Publicité
Aerial view of Paris with Eiffel tower and Seine river - Crédit: Florian Hulleu

Cérémonie d’ouverture :
idée géniale ou folie criminelle ?

Ardemment soutenue par Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, la cérémonie d’ouverture du 26 juillet 2024 est envisagée comme un événement totalement inédit dans l’histoire des Jeux olympiques. La sécurisation de ce show audacieux, grand ouvert sur la Seine, constitue un véritable défi.

La cérémonie d’ouverture des JO de Paris 2024 est une folie criminelle sous cette forme-là.

Alain Bauer
Professeur de criminologie, sur le plateau de l’émission « C dans l’air »,
le 31 mai 2022.
Alain Bauer, professeur de criminologie

Le scénario

Une grande parade fluviale est envisagée sur la Seine, accessible au public. Dans le projet initial, il est prévu une armada de 160 à 180 bateaux, embarquant les 10 500 athlètes des 206 délégations.

Le parcours, long de 6 kilomètres, s’étalera entre les ponts d’Austerlitz (départ) et d’Iéna (arrivée). Des dizaines de chefs d’État seront placées dans la tribune officielle au Trocadéro, où se dérouleront les cérémonies protocolaires dont l’allumage de la flamme.

Sont attendus au moins 600 000 spectateurs, massés sur les ponts et les quais hauts et bas, où sont prévues des animations. Une petite partie d’entre eux auront payé un billet pour un emplacement privilégié, tandis que les autres auront bénéficié d’un accès gratuit. La cérémonie devrait durer 3 heures 15. Un milliard de téléspectateurs suivront le show à distance.

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

CHOISISSEZ
VOTRE FORMULE !

Besoin d’informations supplémentaires sur les abonnements ? Contactez-nous !