Publicité
Cyberécurité - ComCyberGend.Crédit : Gendarmerie SIRPA-F.Garcia

Les Jeux sous la menace cyber

Cybercriminalité, cyberterrorisme, hacktivisme, attaque étatique, les menaces numériques qui pèsent sur les Jeux olympiques de Paris sont nombreuses. La défense s’organise entre services de l’État, organisateurs des Jeux et partenaires commerciaux.

« On ne doute pas qu’on sera attaqué, en permanence. Il ne faut aucune faille dans n’importe quelle entrée possible, au sein des collaborateurs, des logiciels, de l’écosystème. » Tony Estanguet, président de Paris 2024, l’avait reconnu auprès de l’AFP en avril 2021 : les Jeux olympiques sont une cible de choix pour les cyberattaquants (voir les exemples des précédentes éditions en fin d’article).

Campagnes de phishing, déni de service, interception des flux, compromission de la billetterie, désinformation sur les réseaux sociaux, les vecteurs d’attaques sont nombreux. Tout comme les cibles : organisateurs, athlètes, sous-traitants, spectateurs, tout le monde est concerné par le risque cyber. Chaque équipement connecté est une porte d’entrée.

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

CHOISISSEZ
VOTRE FORMULE !

Besoin d’informations supplémentaires sur les abonnements ? Contactez-nous !