Publicité
Plateformes collaboratives au service de la médecine du travail - Crédit : Krakenimages.com-AdobeStock

Les plateformes collaboratives au service de la médecine du travail

Dans un monde du travail en perpétuelle évolution et présentant des contraintes plus élevées en matière de prévention des risques et de santé en entreprise, les services de santé au travail s’adaptent et se dirigent vers des solutions numériques afin d’améliorer l’accompagnement des entreprises et des salariés.

Le boom de l’e-santé

D’après une étude internationale réalisée en 2020 par Mercer Marsh Benefits dans 13 pays, 64 % des salariés souhaiteraient que les entreprises leur proposent des solutions de santé connectée.

En France, les difficultés de recrutement des services de santé au travail renforcées par la crise sanitaire, le confinement et la généralisation du télétravail ont fait évoluer les pratiques de la médecine en entreprise.

Les services de santé au travail, qu’ils soient autonomes ou interentreprises, se tournent peu à peu vers l’e-santé. Cette pratique est facilitée par l’apparition de nouveaux acteurs sur ce marché qui développent des outils numériques de plus en plus performants. C’est le cas par exemple de la plateforme Uegar lancée en 2020 – en pleine crise sanitaire – par l’éditeur Val Solutions, ou de Padoa créée en 2016 dans la start-up Studio Kamet.

Ces plateformes collaboratives ont pour but de mettre en relation les médecins du travail, les employeurs et les salariés.

« L’objectif est de simplifier les interactions entre ces trois intervenants », explique Cédric Mathorel, président de Padoa.

Le logiciel métier permet d’informer et de sensibiliser les différents acteurs à la prévention et à la santé au travail au travers de données sur la santé des salariés et les risques…