Publicité
Incendie de Lubrizol et Normandie Logistique - Rouen le 26 septembre 2019 - Crédit : jeanfranois-AdobeStock

Post-Lubrizol : le Sénat fait huit nouvelles recommandations

Deux ans après l’incendie de Lubrizol et Normandie Logistique, le Sénat a passé au peigne fin les différentes mesures prises par le Gouvernement depuis l’accident. « Bien mais peut encore mieux faire », estime-t-il. Et il émet huit nouvelles propositions.

En juin 2020, le Sénat avait formulé 42 recommandations, réparties en 6 axes principaux, destinées à tirer les enseignements de l’incendie de Lubrizol et Normandie Logistique du 26 septembre 2019.

Deux ans après cet incendie, la Commission sénatoriale de l’Aménagement du territoire et du Développement a évalué leur mise en œuvre par le Gouvernement. « 80% d’entre elles ont été suivies d’effets », se réjouit-elle. Et ceci à travers 8 lois, 2 décrets, 9 arrêtés et 5 circulaires…

Ces évolutions permettront « de répondre aux failles béantes révélées par l’accident, en particulier pour la prévention du risque incendie », note le rapport d’information de la Commission en date du 26 janvier 2022.

Pour Pascal Martin, le rapporteur de la Commission:

« Cet accident aura permis une prise de conscience sur la nécessité de renforcer la prévention des incendies et la réglementation relative aux stockages de liquides combustibles et inflammables. »

Cependant, les sénateurs de la commission n’en restent pas là. Ils ont adopté huit recommandations complémentaires dont voici les éléments principaux.

Pascal Martin - Sénateur de Seine-Maritime - crédit : Sénat

Pascal Martin, sénateur de Seine-Maritime, rapporteur de la Commission.

Ce contenu est accessible sur abonnement.