Publicité
Le risque sanitaire principal danger des salariés à l'étranger selon un sondage CDSE. (Photo dillustration IMF_Focus Transportation Flickr_CC).

Étude CDSE. Le risque sanitaire, principale crainte pour la sécurité des salariés à l’étranger

Les résultats du 7e « Baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international » ont été dévoilés début juillet. Selon cette étude menée par OpinionWay pour le CDSE, en partenariat avec AXA Partners, le risque sanitaire est la principale crainte pour les salariés en mission à l’étranger en 2021.

Ce sondage pour le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE) et AXA Partners a été réalisé par OpinionWay du 12 au 30 avril 2021. Il regroupe un échantillon de 203 dirigeants co-décisionnaires sur la question de la sécurité / sûreté des salariés à l’étranger. Les entreprises sondées disposent toutes d’un effectif minimum de 50 salariés. Elles ont par ailleurs toutes envoyé au moins un salarié à l’étranger au cours des 24 mois précédant cette enquête.

.

59 %

Il s’agit de la part des sondés voyant le risque sanitaire comme le principal danger pour leurs collaborateurs lors d’un séjour à l’étranger.

La crise d’épidémie Covid-19 y est bien entendu pour quelque chose. Preuve en est, le risque sanitaire ne représentait que 13 % des suffrages en 2019 (+ 46 points en deux ans)… soit avant le début de la pandémie mondiale.

À cette époque, dans l’esprit des sondés, le risque sanitaire et ses 13 % arrivaient par exemple à égalité avec une catégorie nommée… « Aucun », en référence à l’absence totale de risque pour un déplacement à l’étranger des salariés. Cette catégorie ne rassemble plus que 1 % des sondés en 2021.

Outre le risques sanitaire, le podium de cette année 2021 des risques auxquels s’exposent les collaborateurs des entreprises à l’international est complété par les accidents (46 %) et les vols et escroqueries (16 %, avec une hausse de 11 % depuis 2019).

Le risque attentat arrive en 4e position avec 14 %… L’influence de la crise sanitaire est telle que le risque attentat quitte le podium pour la première fois depuis 2015. Il affiche par la même occasion son taux le plus bas (- 3 points par rapport à 2019).

Le risque sanitaire en tête des dangers à l'international selon un sondage OpinionWay pour le CDSE et AXA. (Source CDSE).

.

26 %

Ce chiffre représente la part des sondés pour lesquels le fait d’envoyer un collaborateur à l’étranger en 2021 représente davantage un risque que par le passé.

En 2019, ils n’étaient que 11 % à penser de la sorte. Cela représente une hausse de 15 points en deux ans.

À noter par ailleurs que les sondés pensant qu’une mission à l’étranger comporte moins de risque qu’avant représentent une part de 8 % sur ce baromètre 2021. Ils étaient le double en 2019 (16 %)… Et presque le triple en 2018 (20 %).


.

44 %

Cela représente la part des entreprises sondées ayant au sein de leur effectif une personne en charge des questions liées à la sécurité / sûreté de leurs collaborateurs lors d’un voyage à l’international. Ce taux était de 40 % en 2019.

La plus forte progression dans ce domaine concerne les entreprises de 50 à 99 salariés. En 2019, celle-ci n’étaient que 34 % à avoir délégué ces responsabilités. En s’établissant à 47 % en 2021, il s’agit d’une hausse de 13 % en deux ans dans cette catégorie.

Pour les entreprises de 100 à 249 salariés et celles de plus de 250 salariés, cette part est en légère baisse : 40 % en 2021 (contre 43 % en 2019) pour les premières. 42 % en 2021, contre 46 % deux ans auparavant pour les secondes.