Publicité
Pompier - Décontamination - EPI - Incendie - Santé - Crédit photo CNPP

Equipement incendie : pour que la décontamination devienne un réflexe

La contamination des tenues et des équipements pendant un incendie est un réel danger pour les sapeurs-pompiers.
Un guide proposant des bonnes pratiques de décontamination vient de sortir.
Entretien avec ses auteurs : Dominique Anelli, ancien officier de défense NRBC (nucléaire, radiologique, biologique, chimique) et expert dans la décontamination, et Dominique Rohr, chef du service sécurité du marché international de Rungis et ancien pompier de Paris.

Face au Risque. Pourquoi écrire un guide sur la décontamination des sapeurs-pompiers et de leurs équipements ?

Dominique Anelli. L’idée vient d’une rencontre entre deux expertises. Celle de Dominique Rohr, dans le domaine de l’incendie et de la prévention des risques, et la mienne, dans le domaine de la décontamination. On a fait le constat qu’en matière de décontamination après incendie, du sapeur-pompier, de ses équipements et de ses matériels d’intervention, il n’existe pas de mesures cohérentes alors qu’on sait que le danger est réel. Les nouveaux matériaux utilisés dans la construction ont augmenté la toxicité du feu.

Dominique Anelli - Crédit Photo DR

Plusieurs études étrangères ont montré que le taux de mortalité chez les pompiers est plus élevé à partir de 60 ans que dans la population normale. Et que le taux de cancers y est aussi plus élevé. Le pompier doit se protéger de l’exposition courante aux faibles concentrations qui vont l’intoxiquer à long terme. Le problème est l’accumulation des doses et l’absence de décontamination. Il existe bien un guide de doctrine édité par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) en 2018. Il dit ce qu’il faut faire mais n’explique pas comment le faire et n’analyse pas réellement le risque.

Venant du milieu militaire, où la décontamination est normée, je ne comprends pas comment de nombreux pompiers peuvent continuer à travailler comme ça.