Publicité
Signature fusion GPMSE et USP Technologies. (J-C Chwat, à gauche, et Ivan Marciano, à droite, photo GPMSE)

La fusion entre GPMSE et USP Technologies crée GPMSE Technologie numérique

Annoncée depuis le début de l’année, la fusion entre le GPMSE Fédération et USP Technologies a été officialisée le lundi 16 septembre 2019. Cette union débouche sur la création de GPMSE Technologie numérique.

Elle devait initialement être annoncée avant le début de l’été… La fusion entre le GPMSE Fédération (Groupement professionnel des métiers de la sécurité électronique) et USP Technologie a finalement été officialisée le lundi 16 septembre 2019. Par le biais d’un communiqué publié sur le site internet du groupement.

À travers cet accord, le GPMSE Fédération – qui reste sous la direction de Jean-Christophe Chwat – devient l’organisation professionnelle fédérant les métiers de la sécurité électronique et numérique.

Cette organisation regroupe désormais le GPMSE Installation, le GPMSE Télésurveillance et le GPMSE Technologie numérique… Tout nouvellement créé et présidé par Ivan Marciano. Ce dernier occupait précédemment le poste de président d’USP Technologies.

Une fusion pour accélérer la transformation des entreprises

« La fusion du GPMSE Fédération et d’USP Technologies permet, aujourd’hui, aux deux organisations, d’unir leurs efforts pour accélérer la convergence entre produits et services de sécurité électronique… Et entre numérique et efficacité économique », est-il ainsi précisé à travers ce communiqué.

Président de GPMSE Fédération, Jean-Christophe Chwat s’est exprimé à la suite de cette fusion.

« Grâce à ce mariage, notre image de syndicat professionnel représentatif des télésurveilleurs, sur l’hexagone, mais également des installateurs « pur-player », va être renforcée. En outre, nous allons désormais représenter une partie des industriels opérant sur le marché de la sécurité électronique. Cette union est donc une formidable opportunité pour mieux relever les défis de la profession… face à un marché en pleine évolution », a déclaré l’intéressé.

Le GPMSE Fédération regroupe le GPMSE Installation, le GPMSE Télésurveillance… Et à présent le GPMSE Technologie numérique. Il organisera désormais son action autour de trois priorités :

  • Défendre les intérêts de l’ensemble de la profession regroupant l’installation et la maintenance, la surveillance à distance, les constructeurs, éditeurs de logiciels et distributeurs de solutions de sécurité.
  • Permettre la réalisation de tests et expérimentations, en facilitant les échanges entre les industriels et leurs clients que sont les installateurs et télésurveilleurs.
  • Améliorer ainsi la compétitivité des entreprises membres en poursuivant le travail engagé auprès des prescripteurs et autres acteurs, de façon à assouplir la législation, notamment. Cela dans l’objectif de répondre aux attentes des utilisateurs.

Réorganisation et actions communes à venir

Jean-Christophe Chwat, qui n’a pas manqué de souhaiter « la bienvenue à l’ensemble des adhérents d’USP Technologies », a apporté quelques précisions sur le nouveau fonctionnement entre ces entités.

« Les adhérents télésurveilleurs rejoignent le GPMSE Télésurveillance. Les adhérents installateurs rejoignent le GPMSE Installation… Alors que les industriels, éditeurs de logiciels et distributeurs intègrent la nouvelle organisation nommée le GPMSE Technologie numérique », a-t-il précisé.

Président du naissant GPMSE Technologie numérique, Ivan Marciano s’est lui aussi exprimé à propos de cette fusion. « Heureux que l’USP Technologies ait rejoint le GPMSE Fédération », l’intéressé a fait part de son souhait « d’œuvrer très rapidement en faveur de l’échange et de la mutualisation entre les différents collèges (installation, télésurveillance, technologie numérique) ».

« Je suis ravi de travailler en étroite collaboration avec Luc Jouve (président du GPMSE Installation) et Patrick Lanzafame (président du GPMSE Télésurveillance), dans l’objectif d’accompagner l’ensemble des adhérents de ces deux collèges aux métiers de demain. Pour ce faire, des groupes de travail vont être rapidement mis en place. Cela de façon à sensibiliser l’ensemble des acteurs au traitement de la donnée, à la transmission numérique… Mais aussi aux enjeux de sécurité numérique », a conclu Ivan Marciano.

À noter par ailleurs que le site internet d’USP Technologies n’est plus accessible.

ARTICLES SUR LE MÊME SUJET