Publicité

Aurora : à peine licencié, un salarié commet une tuerie chez son ancien employeur (Image Google Street View)

À peine licencié, un salarié commet une tuerie chez son ancien employeur

Alors que la procédure préalable à un licenciement arrivait à son terme, un Américain travaillant chez Henry Pratt Company s’est vengé de son (futur ex-) employeur en tuant cinq personnes sur le site de l’entreprise, le vendredi 15 février 2019 à Aurora.

C’est une tuerie de masse comme seuls les États-Unis savent les livrer… Employé de la Henry Pratt Company du côté d’Aurora (Illinois, à 65 kilomètres de Chicago), Gary Martin (45 ans) entrait dans la dernière phase de sa procédure préalable à un licenciement d’après les informations livrées par CNN. Au terme de ce rendez-vous avec sa hiérarchie, dans l’après-midi du vendredi 15 février, ce dernier a décidé de répondre à sa manière à cette mesure de renvoi.

Cinq anciens collègues abattus à Aurora (Illinois)

La sentence tout juste prononcée, l’individu a alors sorti une arme à feu – un Smith and Wesson calibre 40 – avant de tirer au hasard. Plusieurs employés de cette entreprise, spécialisée dans la conception de vannes pneumatiques, ont ainsi été touchés.

Après un premier carnage dans la salle de réunion, l’homme a poursuivi sa série de tirs dans un des couloirs de l’établissement menant à un entrepôt. Arrivées sur place peu de temps après, les forces de police ont elles aussi subi les tirs de l’assaillant.

Le bilan final totalise cinq pertes humaines, dont un stagiaire âgé de 21 ans qui effectuait sa première journée dans l’entreprise de l’Illinois. Toutes les victimes étaient employées du site de la Henry Pratt Company à Aurora.

À noter qu’un…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-02-20T10:06:37+00:0019/02/2019|Mots-clés : , , , |