Publicité

L’incendie rue Erlanger rallonge la liste des incendies volontaires meurtriers à Paris (Photo B.Moser BSPP)

L’incendie rue Erlanger rallonge la liste des incendies volontaires meurtriers à Paris

Le bilan n’a cessé de s’alourdir au fil des heures. L’incendie qui a touché le 17bis de la rue Erlanger (Paris XVIe), dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février 2019, fait désormais état de dix morts et d’une trentaine de blessés. La thèse d’un incendie volontaire est la plus avancée à l’heure actuelle. Une femme d’une quarantaine d’années, disposant d’antécédents psychiatriques lourds, a fait l’objet d’une garde à vue.

Les cas d’incendie se font nombreux à Paris depuis le début de cette année 2019. Il y a d’abord eu l’incendie mortel de la rue de Trévise du 12 janvier dernier, où les flammes avaient été la conséquence d’une explosion de gaz. Deux semaines plus tard, le 31 janvier, c’est près de la Porte d’Orléans (Paris XIVe) que le feu a ravagé un bâtiment. Sans qu’aucune perte humaine ne soit toutefois à déplorer cette fois-ci. Moins de sept jours après ce nouveau cas, c’est désormais au 17bis rue Erlanger qu’un incendie s’est déclenché dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février.

Contrairement aux deux précédents de cette année 2019, le feu semble cette fois avoir été provoqué de manière intentionnelle. Les premières sources vont en tout cas dans ce sens ces dernières heures. Il est ainsi question d’un feu provoqué sur les coups de 0h30 par une femme d’une…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-02-06T17:20:47+00:0006/02/2019|Mots-clés : , , , , |