Publicité

Plans de prévention - Durée d'archivage - Crédit Auremar-Fotolia.com

Y a-t-il une durée d’archivage réglementaire des plans
de prévention établis ?

Il n’existe pas d’obligation réglementaire de conservation des plans de prévention établis, l’article R.4512-12 du code du travail imposant simplement que le plan soit tenu, pendant toute la durée des travaux, à la disposition de l’inspection du travail, des agents de prévention des organismes de sécurité sociale et, le cas échéant, de l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). Le chef de l’entreprise utilisatrice doit informer par écrit l’inspection du travail de l’ouverture des travaux.

Les plans de prévention doivent donc seulement être conservés pendant la durée des travaux et leur archivage n’est pas obligatoire.

Il peut cependant constituer une bonne pratique et une preuve écrite dans le cadre d’une éventuelle procédure judicaire, permettant de prouver l’historique de la politique de prévention des risques dans le cadre notamment d’une recherche de faute inexcusable ou d’une demande de reconnaissance de maladie professionnelle ou d’accident du travail.

Morgane Darmon

Morgane Darmon

Depuis 2011, consultante Assistance réglementaire – CNPP (Vernon). De 2007 à 2011, Morgane Darmon a exercé comme avocate en droit de l’environnement – Cabinet Hertslet Wolfer & Heintz (Paris)

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-01-11T15:17:00+00:0011/01/2019|Mots-clés : , , |