Publicité
Explosion de Chlore en Jordanie - Capture vidéo Twitter

Explosion d’une citerne de chlore dans un port en Jordanie

Une importante explosion de citerne de gaz liquide avec un fort pourcentage de chlore s’est produite à Aqaba en Jordanie, l’un des principaux ports de la mer Rouge, faisant 13 morts.

Le 27 juin 2022 à 16h18, depuis le quai n° 4 du port d’Aqaba en Jordanie, une grue charge une citerne sur un navire en partance pour Djibouti. Soudain, l’élingue cède. La citerne remplie de gaz liquide avec un important taux de chlore chute sur le navire et explose. Un épais nuage jaune se répand. Il s’élève puis retombe et se maintient au niveau sol, ce gaz étant plus lourd que l’air.

Les dockers qui le peuvent se sauvent. Mais le bilan officiel fait état de 13 morts par asphyxie (8 Jordaniens et 5 asiatiques) et 260 blessés. Ces derniers sont admis dans les différents hôpitaux d’Aqaba qui deviennent rapidement saturés. Ils souffrent, pour la plupart, de problèmes respiratoires.

Les effets du chlore

L’OMS indique en effet que le chlore est mortel par inhalation.  Il « provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves » et « peut provoquer une irritation respiratoire ». Il existe également un « risque présumé d’effets graves pour les poumons à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée par inhalation ». L’OMS précise également que cette substance est « très toxique pour les organismes aquatiques ».

Par mesures de précaution, un périmètre de sécurité a été mis en place dans la ville, les plages ont été évacuées et les habitants invités à se confiner. Heureusement, le peu de vent a évité la propagation du gaz.

La reprise d’activité

Dès le lendemain, le port reprenait ses activités, à l’exception du quai n°4 afin de « pouvoir s’assurer que l’endroit est totalement sûr », selon les propos du ministre de l’Intérieur relayés par France24.

Mais une inquiétude demeure sur les silos à grains situés à 600 m de l’accident. France24 explique que le directeur de ces silos a indiqué que le travail était arrêté pendant deux jours pour examiner les stocks de grains.

Réglementation française relative aux appareils de levage

Le Premier ministre de Jordanie, Bicher al-Khasawneh, s’est rendu sur les lieux de l’accident. Il a chargé le ministre de l’Intérieur de l’enquête, déclare Arabnews. Celle-ci déterminera notamment si l’élingue est en cause.

Cet accident témoigne des risques liés aux opérations de chargement et déchargement dans les ports.

En France, selon l’arrêté du 1er mars 2004 relatif aux vérifications des appareils et accessoires de levage, les élingues doivent faire l’objet d’un contrôle tous les 12 mois. En fonction des conditions d’utilisation, le chef d’entreprise peut augmenter la fréquence, en particulier en cas d’utilisation intensive ou en milieu corrosif.