Publicité
Explosions de nitrate d'ammonium à Texas City- Crédit -UpNorth Michigan-Flickr-Cc

Explosions de nitrate d’ammonium à Texas City, il y a 75 ans

Le 16 avril 1947, le port de Texas City (États-Unis) et ses environs sont anéantis par deux explosions majeures dues au nitrate d’ammonium.

Début d’incendie dans une cale du cargo français Grandcamp

Le 16 avril 1947, dans le port de Texas City, ville des États-Unis située sur le golfe du Mexique, à proximité de Houston, les dockers chargent d’engrais le cargo français Grandcamp. Composé de nitrate d’ammonium, ce produit en grains est conditionné en sacs de 45 kg. Environ 2 200 tonnes sont déjà entreposées dans les cales 2 et 4 du navire dont la cargaison est également composée, entre autres, de munitions pour armes légères.

Vers 8 h, des dockers détectent un incendie dans la cale 4. Ils tentent d’éteindre le feu avec les petites quantités d’eau à leur disposition. N’y parvenant pas, ils ferment les panneaux de cale pour étouffer l’incendie, selon les indications du capitaine, et envoient de la vapeur sous pression, seul moyen de lutte à bord. Mais la chaleur de la vapeur accélère l’incendie. Le navire est évacué et les pompiers sont alertés à 8 h 25. Le feu continue de progresser. Une fumée orangée s’échappe du navire. Visible de toute la ville, elle attire les badauds qui viennent observer les pompiers au travail. Aucun remorqueur n’est alors disponible pour tenter d’éloigner le navire vers le large.

Une double explosion

À 9 h 12, une violente explosion se produit, projetant des fragments du Grandcamp et sa cargaison à près de 900 m de haut. L’ancre du navire, pesant 1,5 t, est projetée à plus de 3 km. La plupart des bâtiments aux alentours sont rasés, dont l’usine Monsanto située à 100 m. Des centaines de travailleurs…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !