Publicité
Explosion AZF - Nitrate ammonium - Credit capture vidéo France3-Ina

La catastrophe d’AZF, il y a… 20 ans

Le 21 septembre 2001, Toulouse et sa région étaient secouées par une explosion à l’usine AZF. Cet accident fera prendre conscience de l’importance de la prévention des risques technologiques.

Article extrait du n° 575 de Face au Risque : « La catastrophe d’AZF » (juillet-août 2021).

Il est 10 h 17 le 21 septembre 2001 lorsqu’une onde de choc secoue Toulouse et sa région. Une explosion vient de se produire à l’usine de fertilisants AZF, classée Seveso, implantée à 3 km du centre-ville.

A la place du hangar 221 qui abritait un stock de 300 à 400 tonnes de nitrate d’ammonium déclassé, un cratère de 65 m sur 45 et de 7 m de profondeur s’est formé. Et la partie nord de l’usine – qui s’étend sur 70 ha – est totalement détruite.

Explosion AZF - Periphérique de Toulouse - Crédit Capture vidéo France3-Ina

Le terrible bilan humain

Sur le périphérique qui borde l’usine, des dizaines de voitures sont soufflées. Et côté habitations, 25 550 logements sont endommagés plus ou moins grièvement et 1 200 familles sont à reloger.

Autour de l’usine, dans un rayon de 500 m, les entreprises sont dévastées, notamment des établissements Seveso implantés de l’autre côté de la Garonne qui longe AZF. On craint un moment un effet domino qui, heureusement, ne se produira pas. Mais près de 1 300 entreprises sont sinistrées.

Ce contenu est accessible sur abonnement.