Publicité
Agent de sécurité patrouillant dans des locaux. Crédit : Securitas France

L’entreprise et les prestataires de sécurité privée : 5 chiffres et enseignements

La 2e édition de l’Observatoire Securitas de la protection des entreprises a dévoilé les principales préoccupations des dirigeants interrogés en 2021 : exposition aux risques, niveau de protection et attentes vis-à-vis des prestataires de sécurité privée. Un focus spécial a été pratiqué sur les questions de santé et de sécurité au travail.

Lancé en 2020 par Securitas en partenariat avec l’institut d’études international Harris Interactive, l’Observatoire de la protection des entreprises affiche trois objectifs :

  • comprendre les risques, les besoins et les attentes des entreprises françaises en matière de protection, en présentant notamment un panorama des risques perçus par les décideurs ;
  • apporter un éclairage objectif et chiffré des évolutions de l’écosystème de la sécurité privée ;
  • anticiper les mutations en développant les échanges et les réflexions.

 Au travers de 5 chiffres, voici les principaux enseignements de la 2e mouture de l’Observatoire, réalisée auprès de dirigeants d’entreprise à la mi-2021, dans un contexte de reprise économique et d’incertitude sanitaire.


.

..

.

93 %

En tête du top 5 des risques, les risques socio-économiques sont ressentis par une très large majorité de dirigeants (+ 9 points par rapport à 2020), 53 % s’y sentant même « très exposés ».

Le top 5 est complété par :

  • les risques cyber (2e position);
  • les risques d’intrusion, vol et dégradation (3e position);
  • les risques en matière de santé des salariés (4e position – en 1re position en 2020);
  • les risques d’atteinte à l’image, la réputation (5e position).

Les entreprises interrogées se déclarent en moyenne exposées à 8,4 des 11 risques proposés (voir la liste au bas de l’article).


.

..

.

71 %

La proportion de dirigeants préoccupés par les risques d’accidents du travail, dont 40 % se disant « très préoccuppés ».

En 2021, une montée de l’absentéisme et une augmentation des accidents du travail ont été constatées. Les besoins d’accompagnement des entreprises sont réels sur différents sujets :

  • la sensibilisation des salariés aux risques d’accidents du travail (62 % le sont déjà / 25 % aimeraient l’être);
  • l’identification des risques au sein du Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) (55 % / 26 %);
  • la mise en place de de plans de prévention (50% / 23%);
  • la conduite d’enquêtes post-accidents du travail (39% /26%).

.

..