Publicité
Nicolas Bonnet (crédit : Safim).

Interview. ERP et Covid-19 : établissements fermés, risques gelés ?

Salles d’expositions. Quelles conséquences la crise sanitaire a-t-elle eu sur Marseille Chanot, parc d’expositions spécialisé dans l’événementiel, ERP de type T de 1re catégorie ? Nicolas Bonnet, responsable Sécurité-Sûreté de la Safim, société gestionnaire du parc, et secrétaire de l’Apsighe, décrit la situation vécue depuis les débuts de la pandémie.

Article extrait du n° 573 de Face au Risque : « ERP et Covid-19 : l’impact sur la sécurité – sûreté » (juin 2021).

Face au Risque. Pouvez-vous nous présenter l’activité de votre entreprise ?

Nicolas Bonnet. La Safim est organisatrice d’événements parmi lesquels la Foire internationale de Marseille – deuxième foire de France –, deux salons grand public annuels et deux salons professionnels biennaux, dont AccesSecurity. Nous sommes aussi exploitants et gestionnaires du site Marseille Chanot, propriété de la ville de Marseille.

La Safim exploite un total de 60 000 m2 de surfaces couvertes et 100 000 m2 de surfaces extérieures au sein d’un site de 17 hectares. Chaque année, elle accueille près de 250 manifestations au sein de 6 halls d’exposition, du Palais des Congrès et du Palais des Arts. La modularité des surfaces permet d’accueillir plus d’un million de participants chaque année sur tous types d’événements : salons, congrès, séminaires, lancements de produits, spectacles, événements sportifs, road shows…

Quelle est votre fonction au sein du parc des expositions Marseille Chanot ?

N. B. Je suis responsable Sécurité-Sûreté-Maintenance sur le parc Marseille Chanot. Sur mon périmètre, tout ce qui est maintenance est géré sous-contrat par une société multi-technique, et tout ce qui est sécurité est géré avec des…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !