Publicité
Gestion des risques - AdobeStock_CC OlivierLeMoal

Baromètre. 5 chiffres qui montrent un niveau de risque plus élevé en 2020 pour les PME et les ETI

Le 4e baromètre QBE-OpinionWay de la gestion des risques par les PME et ETI françaises montre clairement les conséquences de la crise sanitaire en 2020. Le niveau d’exposition augmente, la structuration des risques montrant une prégnance des aspects humains et financiers.

.

46 %

des dirigeants estiment que leur entreprise fait face à un niveau de risque plus élevé en 2020, alors que 82 % d’entre eux n’avaient pas envisagé une telle crise sanitaire.

Cet état d’esprit représente une augmentation de 26 points par rapport à 2019, où seulement un dirigeant sur 5 estimait que le niveau de risques était plus important que l’année précédente.

L’étude montre que la crise sanitaire a fortement impacté les PME et les ETI puisque 89 % d’entre elles ont dû affronter au moins un risque en 2020.


.

+ 10 %

C’est la plus forte hausse de l’évaluation des risques rencontrés durant 2020 : passant de 42 % à 52 %, les risques financiers sont sur le devant de la scène. Ils sont évidemment corrélés à la crise économique, notamment liée aux périodes de confinement.

Il est à noter que 70 % des répondants ont vu émerger des risques financiers directement liés à la crise. Les risques de crédit sont les premiers évoqués (24 %), puis le risque de cessation de paiement (23 %).