Publicité
Opératrice dans l'industrie pharmaceutique - CC Kadmy Fotolia.com

Covid-19. Les réseaux industriels de plus en plus menacés en distanciel

Une table ronde se tenait le jeudi 26 novembre 2020 autour du thème «Cybersécurité industrielle : La convergence entre les réseaux informatiques de l’entreprise – IT pour le réseau informatique corporate traditionnel et OT pour la partie industrielle – s’accélère et accentue les problèmes de sécurité». La crise sanitaire de Covid-19 n’est d’ailleurs pas totalement étrangère à cette accentuation des problèmes de sécurité sur les réseaux industriels OT.

Organisée par l’agence Cymbioz, cette conférence virtuelle réunissait Emanuel Salmona, directeur général EMEA pour Claroty (entreprise spécialisée dans la sécurité des systèmes de contrôle industriel), et Olivier Spielmann, vice-président & managed security services de Kudelski Security (branche du groupe Kudelski orientée sur des solutions de cybersécurité).

La problématique des réseaux industriels OT

L’OT (technologie opérationnelle) regroupe les systèmes d’informations industriels. Dans les grandes lignes, assurer la sécurité des réseaux OT revient à se protéger d’un éventuel piratage à distance des systèmes automatisés dans les usines (robots, serveurs pour automates…).

La problématique majeure réside dans le fait de devoir assurer la sécurité numérique pour des moyens de production n’ayant pas intégré cette problématique au moment de leur propre conception. Comme le rappelle Emanuel Salmona en guise d’introduction, cette question n’a été prise en compte que très récemment.

« Il y a encore 5 ou 10 ans, ces réseaux n’étaient pas connectés à l’internet et au cloud des entreprises. Ce sont des réseaux qui ont été construits il y a 20, 30, voire 40 ans, sans jamais…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !