Publicité
Covid-19-Télétravail-Pandémie-Santé au travail- Crédit : Mongkolchon/AdobeStock

 Le réseau Anact/Aract lance plusieurs questionnaires sur les conditions de travail pendant la pandémie

Afin de tirer des enseignements sur les conditions actuelles de travail, à distance ou sur site, le réseau des Anact/Aract recueille les avis et les témoignages des salariés et des employeurs.

Mis à jour le 22 avril 2020

L’agence nationale et les agences régionales pour l’amélioration des conditions de travail, l’Anact et les Aract, sont des établissements publics administratifs placés sous la tutelle du ministère du Travail. Elles ont pour objectif de concilier amélioration des conditions de travail et performance des entreprises. Leur action bénéfice prioritairement aux petites et moyennes entreprises.

Depuis l’instauration du confinement le 17 mars 2020 par le Gouvernement, les entreprises qui peuvent poursuivre leur activité travaillent souvent en mode dégradé.

Le réseau Anact-Aract souhaite tirer les enseignements de cette crise pour améliorer, demain, les façons de travailler. Ainsi, il déploie trois dispositifs pour recueillir un maximum d’avis, de perceptions et de témoignages de salariés, de manageurs, d’employeurs, d’élus…

Questionnaire sur le télétravail en période de confinement

Ce questionnaire anonyme s’adresse à ceux qui télétravaillent pendant la période de confinement. Quelques minutes suffisent pour le remplir.

Il recueille les façons dont ce mode de travail est vécu et les actions mises en place dans l’entreprise ou l’organisation.

Questionnaire sur le maintien de l’activité sur site

Ce deuxième questionnaire recueille l’avis des personnes qui continuent à travailler sur leurs lieux habituels de travail : les façons dont elles vivent le travail, les actions mises en place par l’organisation et leurs effets.

Recueil de témoignages

Un appel à témoignages est également lancé. « Il s’adresse à tous ceux…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !