Publicité
Lubrizol - incendie -crédit :Daniel BRIOT/Flickr/Cc

Incendie Lubrizol : le ministère de la Transition écologique publie son rapport d’inspection et fait 17 recommandations

Le 10 mars 2020, le CGEDD (Conseil général de l’Environnement et du Développement durable) et le CGE (Conseil général de l’Économie) publient leur rapport d’inspection sur l’incendie de Lubrizol survenu le 26 septembre 2019 à Rouen (Seine-Maritime).

Le CGEDD et le CGE dépendent respectivement des ministères de la Transition écologique et de l’Économie. Dès le 9 octobre 2019, ces deux organisations ont été chargées d’une mission d’inspection de l’incendie de Lubrizol par Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire. Leur rapport vient d’être publié. C’est d’ailleurs sur ses premières conclusions que la ministre avait dévoilé, le 11 février 2020, un plan d’actions pour améliorer le traitement du risque industriel.

L’analyse de l’incendie

Si l’origine de l’incendie n’était pas connue au moment de la rédaction du rapport, le départ de feu est localisé dans une zone mitoyenne entre Lubrizol et NL Logistique. « Il est établi qu’au moment de la constatation initiale, l’incendie, très “installé“, concernait déjà les deux sites. » 

Incendie - Lubrizol - Zone de départ du feu - Source Rapport CGEDD n° 013014-01

Selon le rapport de la mission, plusieurs facteurs ont contribué au développement rapide de l’incendie :

  • une grande proximité des stockages de Lubrizol et de NL Logistique ;
  • l’utilisation d’IBC en matière plastique qui se sont percés sous l’effet du puissant rayonnement thermique puis ont explosé, libérant les produits combustibles qu’ils contenaient ;
  • une rétention de ces IBC insuffisante ;
  • l’insuffisance de la détection incendie doublée de l’insuffisance des moyens d’extinction ;
  • l’insuffisance des dispositifs de collecte des eaux d’extinction.

Les recommandations de la…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !