Publicité

Réalité virtuelle dans la formation des pompiers. (Photo Samoth - fotolia.com)

La réalité virtuelle, futur outil de formation des sapeurs-pompiers ?

Le vendredi 15 novembre 2019, l’IMT Mines Albi inaugurait SIReN Lab, un laboratoire international associé cofondé avec la réputée université américaine Georgia Tech ISyE. Cet institut d’ingénierie pourrait permettre dans un futur proche de parfaire la formation des sapeurs-pompiers grâce à la réalité virtuelle.

La formation des sapeurs-pompiers sera-t-elle amenée à évoluer dans un futur proche grâce à la technologie? Si rien n’est encore acté à l’heure actuelle, l’ajout d’une couche technologique supplémentaire dans le processus de formation reste de l’ordre du possible dans les prochaines années. Cela, par le biais de la réalité virtuelle.

La réalité virtuelle comme outil d’aide à la décision

L’inauguration, le vendredi 15 novembre 2019, du laboratoire international associé SIReN Lab, fondé par l’Institut Mines Télécom (IMT) d’Albi et Georgia Tech ISyE, était l’occasion de dévoiler à la presse les prémices de la réalité virtuelle comme outil d’aide à la décision. « Être capable d’agir en situation de crise », c’est avec cet objectif que le programme EGCERSIS (Entraînement à la gestion de crise en environnements représentatifs de sites industriels sensibles) – une des nombreuses composantes intégrées au laboratoire SIReN Lab – a été mis en œuvre ces derniers mois au sein de l’IMT Albi.

Cette plateforme permet ainsi à l’utilisateur de s’immerger, par l’intermédiaire de la réalité virtuelle, dans un scénario prédéfini et modifiable en cours d’immersion. Exemple concret : il est possible de s’immerger dans une station de métro en proie aux flammes. Outre l’extinction du feu, programmée dés le départ, des missions parallèles peuvent apparaître en cours de route telles que le sauvetage d’individus ou l’exposition à un produit chimique…

À noter que, mis à part…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !