Publicité

Réamènagement urbain et systèmes Lapi (Image Toulouse Métropole Twitter).

Comment les systèmes Lapi pourraient rapidement devenir indispensables ?

S’ils ne font pas véritablement l’unanimité dans l’opinion publique, les systèmes Lapi (lecture automatique de plaques d’immatriculation) pourraient malgré tout s’avérer indispensables dans un avenir proche… Notamment en milieu urbain.

Le réaménagement de l’espace urbain est placé comme objectif prioritaire pour de nombreux élus. Preuve en est, il n’est désormais plus rare – en France – de voir les centres villes en totale reconstruction ces dernières années. Avec, parmi les idées majeures, celle de remplacer une partie du bitume par de la végétation.

Dans la plupart des cas, ce réaménagement en végétation rime avec espace piéton et hausse des transports en commun. Ce qui réduit du même coup la part des automobiles à ces endroits. Ces situations provoquent, de manière inéluctable, d’interminables déviations pour les automobilistes.

À Toulouse par exemple, les futures ramblas – larges de 17 mètres et pleines de végétation – doivent voir le jour à compter du mois de novembre 2019. Le tout après 3 ans de travaux. Auparavant, ce qui constituera un futur axe piéton était exclusivement dédié aux automobilistes. Ces derniers devront désormais partager cet espace… Ce qui implique un rétrécissement des voies de circulation… Et de fait, la disparition de places de parking sur la chaussée.

Les élus ont néanmoins trouvé une alternative à ce problème de stationnement dans cette allée stratégique du centre ville toulousain, via la création d’un parking souterrain supplémentaire.

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-09-04T13:57:40+00:0004/09/2019|Mots-clés : , |