Publicité

Canicule travailler quand il fait chaud (Photo d'illustration US Air Force Flickr_commons).

Canicule : travailler quand il fait chaud

En cette période de canicule, nous vous proposons un retour sur l’article « Travailler quand il fait chaud », publié dans le numéro 523 de Face au Risque datant de mai 2016.

Lors de fortes chaleurs, les mécanismes de thermorégulation de l’organisme (transpiration, dilatation des vaisseaux sanguins cutanés…) peuvent devenir défaillants en cas d’effort physique et entraîner des troubles : déshydratation, malaise, insolation se manifestant par une forte fièvre, des crampes, une perte de connaissance, des vertiges, des maux de tête, des nausées… Ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère, le coup de chaleur pouvant conduire au décès.


  • Qu’est-ce que la canicule ?
    La canicule est un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs. Elle repose donc sur deux paramètres : la chaleur et la durée. En France, on peut considérer qu’il existe un risque de canicule lorsque, pendant au moins trois jours, les températures de la nuit sont supérieures à 20 °C et les températures du jour sont supérieures à 33 °C.

Selon l’article R.4121-1 du code du travail, la prévention des risques liés à la chaleur doit être prise en compte par l’employeur dans l’évaluation des risques et transcrite dans le document unique, avec les mesures de prévention associées.

Le code du travail n’établit pas de seuil de température déclenchant des dispositions particulières, mais l’employeur doit assurer la santé et la sécurité physique et mentale des salariés en y incluant les conditions de température. Sa priorité est alors de mettre en place :

  • Des actions de prévention ;
  • Des actions d…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-06-25T14:15:48+00:0025/06/2019|Mots-clés : , , , |