Publicité

Bayer-Monsanto-Crédit:Conan/Flickr/Cc

Les actus du lundi 13 mai 2019 : excuses de Bayer, enquête Monsanto, Bénin sur liste rouge,
blessé grave dans un incendie et pompiers bloqués par des jeunes

Monsanto est de nouveau au centre de la revue de presse ce lundi 13 mai 2019. Le groupe Bayer, détenteur de Monsanto, qui s’exprime sur l’affaire…
Le Bénin désormais sur la liste rouge du Quai d’Orsay… Un blessé grave dans un incendie à Amiens… Et des pompiers bloqués par des jeunes près de Lyon.

Excuses publiques de Bayer, détenteur de Monsanto

Trois jours après les révélations de France 2 et du quotidien Le Monde sur le fichage de personnalités, le groupe Bayer – qui a racheté Monsanto en 2016 pour 63 milliards de dollars – a présenté ses excuses le dimanche 12 mai par le biais d’un communiqué publié sur son site internet.

« Après une première analyse, nous comprenons qu’un tel projet ait suscité des inquiétudes et des critiques. Ce n’est pas la manière avec laquelle Bayer chercherait à dialoguer avec les différents groupes d’intérêt et la société et nous présentons en conséquence nos excuses », a confié Bayer via ce communiqué (en anglais et traduit par Franceinfo).

Le groupe, qui rappelle « ne tolère pas les comportements contraires à l’éthique », a en outre précisé qu’il allait faire appel à un cabinet juridique externe afin « d’enquêter et d’évaluer les allégations ».

Enquête ouverte suite au fichage de Monsanto

Franceinfo annonce par ailleurs que le parquet de Paris « a ouvert une enquête préliminaire ». Trois délits sont avancés :

  • « Collecte de données personnelles par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite »,
  • « Enregistrement de données à caractère personnel sensible sans l’accord de l’intéressé et transfert illicite de données à caractère personnel »,
  • Et « traitement automatisé de données personnelles sans déclaration préalable à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) ».

Le Bénin placés sur « liste rouge » par le Quai d’Orsay

La zone dans laquelle les deux ex-otages français ont été enlevés pendant leur séjour touristique au Bénin est désormais « déconseillée aux voyageurs » par le ministère des Affaires étrangères, relaie Franceinfo ces dernières heures.

Pour rappel, la libération de quatre otages – dont deux Français – a coûté la vie à deux soldats français en fin de semaine dernière. Sur le continent africain, ces deux pays rejoignent notamment le Burkina Faso, le Soudan du sud, la Somalie, le Mali ou encore le Niger.

Plus globalement dans le monde, l’Afghanistan, la Syrie, la Lybie, une partie de l’Algérie, de l’Égypte, du Mexique ou encore du Bangladesh sont également sur la liste rouge du Quai d’Orsay.

Un blessé grave dans un incendie à Amiens

Le Courrier Picard nous apprend que les sapeurs-pompiers sont intervenus le dimanche 12 mai vers 14 heures à Amiens, en raison d’un incendie qui s’est déclaré dans un studio. Un fourgon pompe-tonne a été déployé par les pompiers. De même qu’une ambulance.

Sauvé des flammes, un homme de 47 ans a cependant été gravement brûlé. En arrêt cardio-respiratoire, il a été réanimé par les pompiers sur place avant son évacuation au CHU Amiens-Picardie. Les fumées ont par ailleurs intoxiqué deux personnes présentes dans des logements voisins. Celles-ci ont également été évacuées au CHU Amiens-Picardie pour y subir des examens de contrôle.

Les pompiers et la police bloqués par des jeunes sur une intervention

Enfin, Le Progrès confie sur son site internet que les secours ont eu du mal à accéder sur un lieu d’invention dimanche en fin d’après-midi du côté de Villeurbanne.

Sur les coups de 18h30, deux jeunes se percutent à motos. Un attroupement hostile, composé d’une soixantaine de jeunes, se forme alors autour du lieu de l’accident. Les accès à la rue sont bloqués et des abribus sont vandalisés durant l’intervention des sapeurs-pompiers. Un scénario qui a obligé la police à faire usage de gaz lacrymogène, alors que les pompiers intervenaient pour porter secours aux deux motards grièvement blessés. Une enquête a par ailleurs été ouverte pour déterminée les circonstances de l’accident.

Et aussi…

Le projet de loi pour la restauration de Notre-Dame que nous évoquions dans nos colonnes vendredi a été adopté par l’Assemblée Nationale.

Le projet de loi, qui prévoit des dérogations aux règles d’urbanisme pour respecter le calendrier, avait fait l’objet d’un sondage d’opinion dans lequel les français exprimaient majoritairement leur désaccord face à l’assouplissement du régime commun.

26e weekend de mobilisation pour les Gilets jaunes. Selon le ministère de l’Intérieur, la mobilisation serait en baisse avec 18 600 manifestants dont 1 200 à Paris.

Attaque armée dans un hôtel 5 étoiles à Gwadar au Pakistan le 11 mai vers 16:50 (heure locale). Dans la province de Balochistan, quatre hommes armés ont ouvert le feu dans le seul hôtel de luxe de cette ville portuaire.

Un garde qui s’est interposé aurait été tué. Les trois ou quatre attaquants (selon les sources) ont été neutralisés par les forces de sécurité et abattus alors qu’ils s’apprêtaient à monter dans les étages. Six personnes auraient été évacuées. il y aurait aussi des blessés.

Cette région du Pakistan est connue pour ses liens étroits avec la Chine. L’hôtel accueille régulièrement plusieurs ressortissants étrangers et des délégations officielles.

Eitel Mabouong

Eitel Mabouong

Journaliste

Par |2019-05-13T15:45:26+00:0013/05/2019|Mots-clés : |