Publicité

JO du 27 décembre 2022

En application de l’article L.152-5-1 du code de l’urbanisme, l’autorité compétente pour délivrer le permis de construire et prendre la décision sur une déclaration préalable peut, par décision motivée, déroger aux règles des plans locaux d’urbanisme relatives à la hauteur et à l’aspect extérieur des constructions afin d’autoriser l’installation de dispositifs de végétalisation des façades et des toitures en zones urbaines et à urbaniser.

Pris en application de ces dispositions, ce texte précise la mise en œuvre d’un dispositif de végétalisation en application de l’article L. 152-5-1 précité. Ainsi, cette mise en œuvre est autorisée dans la limite d’un dépassement d’un mètre en tout point au-dessus de la hauteur de la construction autorisée par le règlement du plan local d’urbanisme, hors végétation. Elle peut également être autorisée en dérogeant aux dispositions concernant les caractéristiques architecturales des façades et toitures des constructions, prévues en application de l’article R. 151-41 et fixées dans le règlement précité.

Il modifie en conséquence le code de l’urbanisme (notamment création de l’article R.152-5-1).