Publicité

JO du 24 décembre 2022

Ce texte autorise la mise en œuvre d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Recueil d’information numérique aux fins de cyberdéfense » (RINC) par l’état-major des armées.

Il n’est pas publié, son contenu étant sensible et confidentiel.