Publicité

JOUE L68 du 8 mars 2019

Pour tenir compte des coûts supplémentaires de transport et de distribution supportés par les consommateurs en Corse, ce texte autorise la France à appliquer du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2024 une réduction du taux d’imposition ne dépassant pas 1 € par hectolitre à l’essence sans plomb utilisée comme carburant et mise à la consommation dans les départements de Corse. 

Il précise que la réduction ne doit pas aller au-delà des coûts supplémentaires de transport, de stockage et de distribution supportés dans les départements de Corse par rapport à la France continentale.