Publicité

JO du 8 février 2019

Ce texte enregistre le titre professionnel de chef de chantier gros œuvre dans le répertoire national des certifications professionnelles sous le même intitulé pour une durée de cinq ans à compter du 20 avril 2019.

Il le classe au niveau 5 du cadre national des certifications professionnelles et dans le domaine d’activité 232p (code NSF).

Il fixe en annexe les informations requises pour l’inscription de ce titre professionnel. Le chef de chantier gros œuvre doit notamment finaliser les méthodes d’exécution en intégrant les besoins (matériel, matériaux, main-d’œuvre) et les mesures de sécurité (individuelles et collectives) dans le cadre d’une démarche environnementale.