Publicité

JO du 28 juillet 2018

Dans le cadre de la mise en œuvre du compte professionnel de prévention, ce texte homologue, pour une durée de cinq ans, le référentiel professionnel de branche élaboré par la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) et la Fédération nationale indépendante des syndicats des prothésistes, assistants et assistantes dentaires (FNISPAD).

D’une manière générale, les métiers du dentaire (assistant et chirurgien) ne sont pas concernés par une exposition aux facteurs de risques professionnels au-delà des seuils définis dans le cadre du compte professionnel de prévention. Une attention particulière doit cependant être portée au facteur « bruit » qui reste le facteur le plus présent. En la matière, le porte des bouchons d’oreille est préconisé lors de soins avec utilisation d’instruments bruyants (aspiration chirurgicale, roulette…), par exemple.