Publicité

JO du 28 juillet 2018

Dans le cadre de la mise en œuvre du compte professionnel de prévention, ce texte homologue, pour une durée de cinq ans, le référentiel professionnel de branche élaboré par la Confédération nationale des charcutiers traiteurs (CNCT).

La polyvalence de l’activité des travailleurs permet de limiter les contraintes physiques. Néanmoins, ce sont les postures pénibles, les manutentions manuelles de charges, ainsi que le bruit, qui sont les principales contraintes auxquelles les salariés sont confrontés. Dans ce cadre, le référentiel émet des propositions pour remédier à ces difficultés telles que la recherche systématique de la bonne hauteur de travail et l’utilisation de gants adaptés aux différentes situations.