Publicité
Costa Concordia-credit : EU Civil Protection and Humanitarian Aid-Flickr-Cc

Costa Concordia, un naufrage !
Il y a 10 ans

Le 13 janvier 2012, le paquebot de croisière Costa Concordia s’échoue sur les côtes italiennes avec 4 229 personnes à bord. Retour sur l’accident et ses conséquences.

Le Costa Concordia navigue trop près des côtes

Ce 13 janvier 2012, le paquebot de croisière Costa Concordia navigue au large de la Toscane (Italie) avec à son bord 3 206 passagers et 1 023 membres d’équipage. Mis en service en 2006, c’est un mastodonte de 247 m de long qui culmine à 50 m au-dessus du niveau de la mer. Il est affrété par la société italienne Costa Croisières, filiale du groupe américain Carnival Corporation & plc.

Il est 21 h 45 quand, naviguant trop près des côtes et à vitesse trop rapide (15,5 nœuds), il heurte un rocher et déchire son flanc bâbord sur environ 55 mètres. L’eau s’engouffre dans la brèche et le navire gîte rapidement vers tribord. Des messages dans le navire diffusent un problème électrique et demandent aux passagers de regagner leur cabine. Mais la panique gagne les voyageurs qui ont ressenti le choc de l’accident et voient bien que le bateau penche anormalement.

Flans bâbord déchiré du Costa concordia-Crédit : EU Civil Protection and Humanitarian Aid-Flickr-Cc

Ce contenu est accessible sur abonnement.