Sûreté des chantiers : un concentré de risques

15 novembre 20213 min

Après un ralentissement observé durant les périodes de confinement, les activités de construction ont repris de la vigueur en 2021. Pour qu’un chantier avance dans la sérénité, la maîtrise de nombreux risques est nécessaire. Parmi ceux-ci, les actes de malveillance tels que les vols, les dégradations ou les incendies volontaires entraînent chaque année d’importants retards et des coûts supplémentaires.

Ceci est une légende Alt

Les chantiers sont couramment définis comme « des lieux où sont exécutés des travaux de bâtiment ou de génie civil concourant à la réalisation d’un même objectif et sur lesquels existe un risque de coactivité ».

La construction du Grand Paris Express, l’implantation du village olympique de Paris 2024 ou encore le maillage du territoire national avec la fibre optique et le déploiement du réseau 5G constituent autant de grands chantiers menés dans des contextes variés.

Construction : une multitude d’opérations et d’entreprises

Les travaux réalisés sur un chantier concernent une multitude d’opérations : excavation, terrassement, construction, aménagement et montage, transformation, rénovation et réhabilitation, mais aussi démolition, démantèlement, assainissement.

Les entreprises intervenantes sont nombreuses, certaines opérations sont à la fois complexes et lourdes, des substances dangereuses sont souvent présentes.

Lorsqu’on raisonne sécurité sur un chantier, certains risques viennent immédiatement à l’esprit comme le risque spécifique d’interférence, lié à la coactivité, ainsi que l’ensemble des risques professionnels qui pèsent sur les personnes.

Chantiers : un besoin de sûreté face à la malveillance

Un chantier, c’est aussi une implantation qui comporte une base vie (ou cantonnement), un lieu de stockage des matériels, une zone de stationnement des véhicules et engins, une zone de stockage de déchets.

Cet îlot, théoriquement fermé, peuplé d’objets et de matériaux variés, constitue aussi une cible potentielle pour des actes de malveillance, d’autant plus si les biens de valeur sont faciles d’accès. En plus des risques d’interférence et professionnels, deux autres risques planent donc souvent sur les chantiers : le vol et le vandalisme.

Au même titre que l’incendie-explosion et le dégât des eaux, le vol et le vandalisme font partie des grands risques auxquels est exposé un ouvrage en construction. Et le vol ou les dégradations ne sont que la partie émergée des actes de malveillance.

Le spectre des menaces va de la simple intrusion jusqu’à l’attaque terroriste, en passant par les agressions et l’incendie volontaire (voir les différents risques de sûreté détaillés ici). Des actes de malveillance qui induisent a minima des perturbations dans le déroulement des opérations, mais qui parfois peuvent conduire à son arrêt pur et simple.

« La Fédération française du bâtiment a évalué les préjudices liés aux actes de malveillance à un peu plus de 1 % du chiffre d’affaires du secteur. »

Olivier Douard, responsable Inspection souscription dommages aux biens chez SMABTP

La malveillance, une réalité chiffrée

Sauf à écumer les multiples faits divers relatés par la presse locale, il n’est pas aisé d’objectiver ce phénomène des actes malveillants dirigés vers les chantiers. Un vol de cuivre et de divers matériaux par-ci, une altercation avec le voisinage par- là, un incendie volontaire détecté de temps en temps.

Olivier Douard, responsable Inspection souscription dommages aux biens au sein de la Direction technique de l’assureur SMABTP, nous donne une estimation chiffrée : « La Fédération française du bâtiment a évalué les préjudices liés aux actes de malveillance à un peu plus de 1 % du chiffre d’affaires du secteur. Cela peut paraître peu, mais cela représente entre 1 et 2 milliards d’euros chaque année. C’est très conséquent. »


Article extrait du n° 576 de Face au Risque : « Sûreté des chantiers » (octobre 2021).

Bernard Jaguenaud, rédacteur en chef

Bernard Jaguenaud – Rédacteur en chef

Les plus lus…

Inscrivez-vous
à notre
newsletter

Recevez toutes les actualités et informations sûreté, incendie et sécurité toutes les semaines.