Publicité
Pollution de l'air. Photo Free-Photos/CC/Pixabay

Pollution de l’air : l’OMS publie
de nouveaux seuils de référence

L’OMS a publié, le 22 septembre 2021, de nouveaux seuils de référence pour les six principaux polluants atmosphériques, mettant ainsi à jour les valeurs établies en 2005.

Chaque année, environ 7 millions de décès prématurés sont dus aux effets de la pollution de l’air, dont plus de 4 millions en lien avec l’air ambiant, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Face à cet enjeu de santé publique mondial, l’Organisation mondiale de la santé a passé en revue plus de 500 publications scientifiques sur le sujet et établi de nouvelles lignes directrices pour améliorer la qualité de l’air.

Trois polluants problématiques

Trois des polluants posant encore le plus de problèmes en France sont notamment concernés, avec :

  • l’abaissement de la valeur seuil pour les moyennes annuelles de particules fines PM2.5 à 5 µg/m3 (le seuil était à 10µg/m3 ),
  • l’introduction de la notion de pic saisonnier pour l’ozone ;
  • l’abaissement de la valeur seuil pour les moyennes annuelles de dioxyde d’azote (NO2) à 10 µg/m3 (au lieu de 40 µg/m3 en 2005).  Une valeur seuil relative à la moyenne journalière est par ailleurs introduite.

Sont également concernés les particules fine PM10, le dioxyde de soufre et le monoxyde de carbone.

Dépassement des seuils

D’après une première analyse d’impact réalisée par l’Ineris, avec les niveaux de pollution estimés pour l’année 2019, l’ensemble des Français seraient exposés à des dépassements du nouveau seuil pour la moyenne annuelle de particules fines. Et plus des trois quarts se retrouveraient exposés à des dépassements du nouveau seuil pour la moyenne annuelle de dioxyde d’azote.

Gaëlle…

Ce contenu est accessible sur abonnement.