Publicité
Explosion sur le site industriel chimique Chempark de Leverkusen. (Capture Youtube_France 24).

Allemagne. Explosion mortelle sur un site industriel chimique à Leverkusen

Une explosion est survenue dans la matinée du mardi 27 juillet 2021 du côté du parc chimique Chempark de Leverkusen (Allemagne). Celle-ci s’est produite sur la partie du site dédiée au traitement des déchets industriels.

C’est vers 9 h 40 qu’une explosion est survenue le mardi 27 juillet 2021 sur le parc chimique Chempark de Leverkusen (Allemagne).

L’AFP, relayée par Libération, précise que cet incident s’est déclaré dans la zone du site regroupant  « un centre de stockage des déchets et une usine d’incinération, à proximité d’un centre industriel rassemblant des dizaines d’entreprises chimiques ».

Explosion, incendie et cause inconnue

Le communiqué officiel publié sur le site internet du groupe Currenta, gestionnaire de cette plateforme industrielle, précise par ailleurs que cette explosion a débouché sur un incendie dans cette partie du site dédiée au traitement des déchets industriels.

D’après Le Monde, « l’incendie qui a suivi l’explosion a embrasé une cuve de solvants et a pu être éteint après plusieurs heures d’intervention des pompiers ». 300 pompiers ont été mobilisés sur les lieux pour y parvenir.

Sur le site internet officiel de Chempark, il est précisé que le site de Leverkusen se concentre sur 480 hectares. Le groupe ajoute que « les déchets chimiques sont traités de manière experte dans le centre des déchets et de traitement ».
Une quarantaine d’entreprises – issues « des industries chimiques, pharmaceutiques ou de la haute technologie » – possèdent des locaux dans cette zone industrielle. Au total, ce sont 31 500 personnes qui travaillent sur ce site au quotidien selon un référencement effectué en 2020.

.

Directeur de Chempark, Lars Friedrich a confié que trois des réservoirs « ont été complètement ou partiellement détruits » lors de cet incident. Un contexte qui rend ainsi impossible pour l’instant de déterminer le lieu précis où l’explosion s’est produite rajoute Le Monde… La cause de cet incident reste également inconnue pour le moment.

À noter que le panache de fumée était quant à lui visible à plusieurs dizaines de kilomètres durant la journée du mardi 27 juillet.

2 morts, 5 disparus (potentiellement décédés) et 31 blessés

Plus de 48 heures après cette explosion, le bilan des autorités fait état de 2 morts et 31 blessés, dont 3 graves. À cette liste s’ajoutent 5 disparus… qui sont quasiment considérés comme décédés par Frank Hyldmar, président directeur général du groupe Currenta.

« Nous estimons hélas que nous ne retrouverons pas les disparus vivants » a ainsi déclaré l’intéressé le mercredi 28 juillet lors d’un point presse, à travers des propos relayés par le média suisse Le Temps. Si cela venait à se confirmer, le bilan de cette explosion sur le site industriel chimique de Leverkusen se porterait alors à 7 décès.

Parmi ces 5 personnes à l’état incertain, quatre sont des salariés du groupe Currenta tandis que le cinquième travaille dans une entreprise externe au site.

« Danger extrême » et confinement

Les autorités ont rapidement classé cet incident en « danger extrême » sur l’application nationale d’alerte catastrophe Nina, le mardi 27 juillet.

Plusieurs autoroutes ont en outre été fermées, alors que des mesures de confinement, comme lors de la récente explosion