Publicité
Résilience entreprises françaises (dany13 Flickr_commons).

Covid-19. Les entreprises françaises sont-elles résilientes face à la crise ?

Alors que le Gouvernement a prévu d’injecter 100 milliards d’euros dans l’économie par son plan de relance, les entreprises disposent-elles des ressources suffisantes pour rebondir ? Les résultats du premier baromètre de la résilience professionnelle, publié par l’association Envie2résilience, ne sont pas optimistes : à défaut d’avoir pris en compte la vulnérabilité de leurs salariés, les entreprises françaises ont pris du retard.

Le premier baromètre de la résilience professionnelle, lancé par l’association Envie2résilience (en partenariat avec Moodwork, pôle de chercheurs et psychologues), est paru en septembre 2020.

Quel est l’objectif de ce baromètre ? Le collectif qui l’a initié répond : « mieux appréhender les caractéristiques et les impacts des difficultés et épreuves vécues au cours d’une vie professionnelle. »

Pour ce faire, 390 interviews ont été réalisées auprès de salariés durant la période du 1er mai au 30 juin. Le questionnaire a été adressé aux actifs du service public, de l’entreprise et de la société civile.

Le baromètre a étudié les réponses en distinguant trois périodes : l’avant-confinement, le confinement, l’après-confinement. Si des lignes de fracture se dessinaient déjà avant le confinement, le ressenti des salariés lors de l’après confinement confirme des tensions persistantes, facteurs de frein à la performance pour l’organisation.

Le concept de résilience

Issu de la physique des matériaux, le concept de résilience s’est appliqué en premier lieu à la résistance des matériaux à des chocs élevés, en étudiant leur capacité à absorber l’énergie sans perdre leur intégrité. La résilience s’est ensuite déclinée à l…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !