Publicité

Pose d'enrobés phoniques sur le périphériques parisien, suppression du risque chimique. (Photo G.Tordjman_Eiffage Infrastructures).

Suppression du risque chimique à la source chez Eiffage Infrastructures

Le 12 novembre 2019 restera comme une date symbolique pour Eiffage Infrastructures. Ce jour-là, le groupe remportait l’une des six distinctions de la campagne « Maîtriser les substances dangereuses – Lieux de travail sains », lancée et organisée par l’Agence européenne de santé et sécurité au travail (EU-Osha) au cours de l’été 2018.
Une distinction inédite pour une entreprise française du BTP, qui récompensait bien plus que les dix mois de collaboration entre le groupe et l’agence européenne.

Un formidable encouragement

« Pas grand-chose a changé » depuis le 12 novembre 2019 pour Eiffage Infrastructures. C’est ce que nous confie Erick Lemonnier, directeur de la prévention branche Infrastructures, au sein de laquelle le groupe Eiffage a regroupé l’ensemble de ses activités liées aux métiers de la route, du génie civil, du métal et du rail. « Si ce n’est que le prix de l’EU-Osha est la reconnaissance du travail qui a été accompli depuis plus d’une décennie sur la maîtrise des substances dangereuses par un certain nombre de collaborateurs et d’équipes, poursuit-il.

C’est une fierté et un formidable encouragement. Cette distinction était le moyen de récompenser nos équipes qui s’étaient penchées sur ce dossier. »

La prise en compte du risque chimique

C…