Publicité

La France en alerte sur le potentiel des attaques de piratage DNS Icann (Photo Icannphotos - Flickr)

La France « en alerte » sur le potentiel des attaques de piratage DNS

La cybersécurité est plus que jamais l’enjeu majeur de cette année 2019. Le Gouvernement français se dit aujourd’hui « en alerte », au regard des potentielles attaques de piratage DNS dévoilées au grand jour par l’Icann (l’organisme en charge de l’attribution des adresses internet).

Si les entreprises françaises se savaient déjà en retard en matière de cybersécurité, c’est aujourd’hui l’ensemble des concitoyens français qui sont concernés par le risque cyber. Tel est en tout cas le sens de la déclaration lâchée par Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique, le lundi 25 février 2019 au micro de CNews. L’intéressé a en effet clamé que la France était désormais « en alerte » sur le plan de la cybersécurité.

Petit bond en arrière de trois jours pour mieux comprendre ce climat de crainte… Le vendredi 22 février 2019, l’Icann (the Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) – société en charge de l’attribution des adresses Internet – fait une annonce choc. L’organisme déclare en effet, par communiqué, « être convaincu que les éléments clés de l’infrastructure DNS (Système de Noms de Domaine) font face à un risque important et permanent ». Une menace dont la portée se veut à un niveau mondial.

Alerte préventive sur le piratage DNS

Ce même communiqué poursuit sur le processus des attaques recensées par le groupe.  Ces attaques « effectuent des changements non autorisés dans les adresses et nom de domaine » puis « remplacent les adresses des serveurs autorisés par des adresses contrôlées par les attaquants ».

D’après les déclarations d’un des…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32