Publicité

Des drones perturbent les aéroports, ici un drone filaire (copyright DK/Face au Risque)

Des drones perturbent les aéroports

Fin décembre 2018, des drones présents dans l’espace aérien de l’aéroport de Gatwick ont perturbé des avions et impacté 120 000 passagers en conduisant à la fermeture de l’aéroport pendant 3 jours. Mardi soir, 8 janvier 2019, rebelote. Cette fois-ci, c’est le plus grand aéroport du pays, Heathrow et le plus fréquenté d’Europe qui est touché !

L’affaire rappelle les survols sauvages qui avaient eu lieu en France en 2014. Des centrales nucléaires d’abord puis en début 2014, des lieux symboliques comme le Palais de l’Élysée. À chaque fois, malgré les recherches, les pilotes n’avaient pas pu être identifiés.

Des précédents

Le contexte géopolitique n’était sans doute pas étranger à ce déploiement invisible et menaçant. Depuis cette date, plusieurs cas, plus emblématiques ont été répertoriés au point que des industriels ont organisé une riposte.

L’explosion du marché du drone grand public s’est accompagné de plusieurs dérapages.

Les constructeurs du côté de la loi

À tel point que les fabricants poussent les utilisateurs au respect strict de la réglementation. Quitte à dénoncer leurs clients et prêter main-forte aux forces de police. Ainsi le 20 décembre dernier, au moment où l’aéroport de Gatwick est fermé, le constructeur DJI, l’un des premiers mondiaux, propose son aide aux autorités via un outil d’identification des drones.

Mais pour lutter efficacement contre les drones, l’équation n’est pas facile. il ne s’agit pas seulement de le repérer, de l’identifier, il faut pouvoir le neutraliser.

Et à chaque étape de ce processus, de nombreuses difficultés se posent : comment repérer un objet de petite taille, composé majoritairement de plastique et évoluant à une vitesse rapide ?

En décembre dernier, nous avons publié un article détaillé sur…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-01-11T14:43:14+00:0010/01/2019|Mots-clés : , , , |